Que faire en cas de sinistre à la maison ?

C’est une obligation légale de souscrire à une assurance maison quand on l’habite. L’assurance fonctionne de sorte que l’assuré paie des cotisations périodiques et reçoit des indemnisations en cas de sinistre. Pour que le payement des indemnités soit cependant effectif, il faut que certaines conditions soient remplies. Dans le cas contraire, l’assureur peut refuser tout paiement. Il y va donc de votre intérêt de savoir la conduite à tenir en cas de sinistre. Cet article vous dit quoi faire.

Faire rapidement la déclaration du sinistre

Lorsque vous faites face à un sinistre à la maison, il est impératif que vous préveniez immédiatement votre assureur. Déclarer le sinistre le plus tôt possible est la meilleure des solutions, puisque cela facilite les investigations de l’assureur. D’ailleurs, des délais à respecter sont prévus dans les conditions de déclaration dans les contrats d’assurance. Vous pourrez lire d’autres articles pour en apprendre davantage sur ces conditions. Aussi, la déclaration doit se faire via une lettre officielle. Préciser la date et les circonstances du sinistre dans votre lettre. Si vous le pouvez, et cela est recommandé d’ailleurs, joignez des informations supplémentaires à la lettre écrite. Ces informations serviront de pièces à conviction et appuieront votre requête de demande d’indemnisation.

Faire le point des dégâts subis

Si vous subissez des dégâts, vous devez faire le point de vos biens endommagés ou perdus. À ce niveau, vous devez vous montrer honnête quant à vos estimations. Par exemple, si vous avez subi un cambriolage, il serait malhonnête de déclarer le vol de biens que vous n’aviez pas. D’ailleurs, l’assurance enverra un de ses experts pour la vérification de la conformité de votre déclaration et des faits. Aussi, il vous sera demandé de fournir les preuves de transaction pour les biens emportés. Pour finir, gardez vos factures pour les réparations nécessaires effectuées avant que l’expert mandaté ne passe.